Rencontre des habitants du Val des Rougières.

 

Aujourd’hui je me suis rendu en visite à la cité du Val des Rougières pour y rencontrer la population. Les doléances sont nombreuses : un accès au logement inexistant ou inadapté, aucune possibilité pour les habitants de la cité d’en sortir, un accès au réseau de bus scolaire inégalitaire et coûteux pour des familles au budget déjà modeste… Layla, résidente au Val, souligne plus particulièrement des charges patronales trop élevées pour les agriculteurs et un manque constant de terres agricoles. Parmi les requêtes plus spécifiques, le manque d’accessibilité des logements pour les personnes en situation de handicap est celle qui revient le plus souvent. Le ressentiment envers une municipalité qui ferme les yeux est grand au Val de Rougières. Je me suis une fois de plus engagé pour un renouveau de la vie politique du Var pour en finir avec les politiques absentéistes et indisponibles pour ceux qui en ont vraiment besoin.J’ai exposé au public présent les objectifs concrets du mouvement En Marche en termes de logement et d’emploi et ai renouvelé mon souhait de prendre à cœur les préoccupations de tous. Le Val des Rougières aussi se met en marche !