Biographie

Alexandre_Zapolsky_Linagora

Alexandre Zapolsky est né à Toulon le 28/01/1977. Il a vécu dans la région toulonnaise jusqu'à ses 20 ans après avoir suivi les cours de classes préparatoires HEC au Lycée Dumont d'Urville.

Lors de ses études à Télécom Ecole de Management dont il est diplômé en 2000, Alexandre Zapolsky fonde LINAGORA dont il est depuis le PDG. Il est à l'origine de l'une des plus grandes réussites entrepreneuriales qui lui a permis de devenir en 16 ans l'un des champions français de l'édition de logiciels libres et de l'e-gouvernement. Aujourd'hui, LINAGORA propose des solutions collaboratives libres et incarne une troisième voie numérique entre les offres américaines et asiatiques.

Entrepreneur passionné des enjeux publics, sa société est un partenaire historique de l’État français et équipe à ce jour près de la moitié des Ministères français (notamment les Ministères des Finances, de l'Intérieur, de la Défense, de la Culture, de l'Agriculture et de la Justice), ainsi que de très nombreux établissements publics et collectivités locales. LINAGORA est un acteur clef de l'e-administration et de la modernisation de l’État.

Les solutions innovantes proposées par LINAGORA ont permis des économies substantielles pour l’État et les administrations françaises. Au Ministère de l'Intérieur, LINAGORA a par exemple implémenté une solution cinq fois moins onéreuse que la précédente (Source : Assemblée Nationale de la République française, Réponse à la question au Gouvernement n°27634). De la même manière, une réduction du coût de 40 % a été observée pour la Gendarmerie Nationale française grâce à LINAGORA (Source : Commission Européenne, Issues in open source procurement in the European public sector II, 2012). Il est aussi, au travers de sa société, un des acteurs clef de nouveaux services numériques comme le programme « Dites-le nous une fois » qui permet de ne demander aux entreprises qu'une seule fois des informations administratives. Il a aussi réalisé les Réseaux Sociaux d'Entreprises des Ministères financiers (projet WIFIP souvent récompensé) et celui de la gendarmerie nationale. Il a été retenu par Appel d'Offres pour développer le programme d'archive électronique de l’État Français (programme VITAM) financé par le Programme d'Investissement d'Avenir. Enfin, il intervient sur des sujets de cybersécurité. LINAGORA a construit la solution de messagerie sécurisée de commandement du Ministère de l'Intérieur et, grâce à son logiciel LinShare, équipe de nombreux ministères d'une solution de partage de fichiers sécurisée.

LINAGORA, une entreprise française leader

Leader de son marché en Europe et acteur du « TOP 10 » mondial, LINAGORA est l'un des champions Français en matière d'innovation et de croissance. En matière d'innovation, LINAGORA consacre plus d'un tiers de son chiffre d'affaires et de ses effectifs à la R&D. Elle est considérée comme un des plus gros investisseurs français en matière de R&D Open Source. Elle est membre de pôles de compétitivité tels que SYSTEMATIC (qui a labellisé en 2013 LINAGORA comme « champion du pôle ») et Cap Digital, et elle participe à plusieurs projets européens de recherche. La relation de confiance et de longue date que LINAGORA entretient avec le gouvernement français a conduit l’État français via le Conseil Général de l'Investissement, dans le cadre du Programme des Investissements d'Avenir, à soutenir le programme de Recherche et Développement OpenPaaS de LINAGORA, pour un montant total de 10,7 M€. Ce soutien vise à participer à l'effort total de R&D de 20 M€ planifié pour les quatre prochaines années par le consortium dont LINAGORA est chef de file.

 

LINAGORA et son PDG sont présents dans de nombreux classements (Deloitte FAST 50 de 2006 à 2012, BPI Excellence depuis 2010, membre de l'incubateur FAST40 de la BPI) et ont reçu de très nombreuses récompenses (Prix National de l'Innovation Oséo Anvar 2005, Grand prix de l'Entrepreneur Ernst and Young 2006, Champion du Pôle SYSTEMATIC 2013). Alexandre Zapolsky a par ailleurs été reconnu à de nombreuses reprises par les media comme l'un des leaders du numérique. Il a été reconnu en 2008 par le magazine l'Usine Nouvelle comme l'un des «50 Talents qui façonneront l'industrie de demain», puis en 2012 comme l'un de 100 Champions de « l’Économie Numérique ». En 2010 puis en 2012, c'est le magazine 01 informatique qui le fait figurer dans son classement des 100 leaders de l’Économie Numérique. Il participe en 2013 à la délégation du G20 YES, le G20 des Young Entrepreneurs à Moscou. Il fait partie de la promotion 2014/2015 des Young Leaders de la French American Foundation et il est également membre du Choiseul 100 en 2015, 2016 et 2017 qui reconnaît les 100 leaders économiques français de moins de 40 ans.

 

Un acteur engagé pour la filière française

 

Mais il n'a jamais souhaité réussir seul. Pour lui, la réussite ne peut se concevoir que si elle est partagée. Il a donc décidé très tôt en 2004 de créer la première association professionnelle du secteur du logiciel libre avec l'Association des Sociétés Spécialisées en Logiciels Libres, l'ASS2L. Sous son impulsion, cette association deviendra la Fédération Nationale de l'Industrie du Logiciel Libre, la FNILL. Elle rassemble les professionnels du secteur, structure le marché du Logiciel Libre, et se positionne comme l’interlocutrice de référence des pouvoirs publics en ce qui concerne l’économie du Logiciel Libre. Alexandre Zapolsky intervient lors de nombreux séminaires et conférences en France comme à l'étranger sur les questions relatives à l’économie des logiciels. Auteur de nombreux articles sur le sujet, il est considéré comme l’un des plus grands connaisseurs de ce marché. C'est à ce titre qu'il a participé au groupe de travail qui a abouti, sous la coordination de Gabriel Lavenir et Nelly Fesseau au rapport du think tank Terra Nova, « Numérique : renouer avec les valeurs progressistes et dynamiser la croissance ». Il a également collaboré à de nombreux ouvrages comme « La République des Réseaux » co-rédigé par Jean Rognetta, Julie Jammot, et Frédéric Tardy. Il est aussi à l’origine de nombreux forums et événements consacrés à ce marché tels que Paris Capitale Du Libre ou encore l'Open Source Software Industry Forum (OSSIF), qui a pour vocation d'explorer les enjeux liés à l’Open Source au service de la compétitivité de l’industrie Européenne.

 

C'est dans le même état d'esprit qu'il n'hésite pas à sous-traiter une partie des commandes que sa société reçoit. LINAGORA a, par exemple, confié près de 25 % de son CA à des sous-traitants, pour la plupart des PME françaises innovantes. Ainsi au travers des grands marchés publics pour lesquels LINAGORA est titulaire comme les marchés de Support à l'usage des Logiciels Libres (SLL) pour le Ministère des Finances ou le marché de support et d'expertise de l'Union des Groupements d'Achat, il irrigue tout un eco-système. Il a depuis lancé un groupement d'entreprise : l'Open Business Alliance. A la tête de ce groupement, LINAGORA confirme une fois de plus son rôle de chef de file en ayant remporté l'accord-cadre interministériel relatif au Support des Logiciels Libres pour le Ministère de l'Intérieur et 42 autres administrations rattachées à ce marché.

Entrepreneur militant de la cause des PME et du numérique, Alexandre Zapolsky est très investi pour la filière numérique dans son ensemble. En 2011, Alexandre Zapolsky est le premier dirigeant issu du monde du Logiciels Libres à faire son entrée au conseil d'administration du SYNTEC Numérique. A ce titre, il a présidé le Comité Open Source du Syntec Numérique. C'est à ce titre qu'il a été à l'initiative des États généraux de l'Open Source qui se sont tenus le 21 janvier 2013 sous le haut-patronage de Madame Fleur Pellerin, ministre chargée de l'Innovation, des PME et de l’Économie numérique. Il a aussi représenté le Syntec Numérique à l'Assemblée Permanente du MEDEF pendant près de 3 ans.

Le porte-parole du numérique français à l'international

Alexandre Zapolsky est aussi le porte-voix du numérique français à l'international. Très tôt il s'intéressera au développement international de sa propre entreprise. Fort de ses expériences de développement à l'export, dont celle aux USA, il décidera en 2008 de promouvoir une série de mesures permettant l'accélération de l'export des entreprises françaises du secteur. A cette fin, il met en place et promeut le programme « France Export Numérique » dont l'un des points essentiels consiste à la création de Hub numérique dans les grandes villes du monde permettant une implantation plus rapide des entreprises française du secteur du numérique dans chacun de ces points chauds du monde. Le concept de French tech Hub est né ! Cette proposition a été reprise par le gouvernement dans sa feuille de route stratégique numérique au printemps 2013 et la 1ère « Maison française de l'International » a été inaugurée en février 2014 à San Francisco par le Président de la République française, François Hollande. Aujourd'hui, le succès de ces French Tech Hub n'est plus à démontrer et ils aident au quotidien des centaines d'entreprises du secteur du numérique à gagner des parts de marché.

Son attrait pour ces sujets liés à l'international et à l'export l'a poussé à créer la commission Internationale du Syntec Numérique, qu'il a présidé depuis 2014. En tant que Président de cette Commission, Alexandre Zapolsky a co-présidé le groupe de travail consacré au numérique dans le cadre des rencontres MEDEF-UTICA organisées à l'automne 2012 à Tunis sous l'égide du Premier ministre tunisien, M. Hamadi Jebali. En juillet 2013, il fait partie de la délégation de chefs d'entreprise qui accompagne le Président de la République, François Hollande, lors de son voyage officiel en Tunisie. A cette occasion, il est à l'origine, avec son homologue d'UTICA/INFOTICA, Kais Selami, de l'Alliance Franco-Tunisienne pour le Numérique signée entre la France et la Tunisie. En septembre 2014, il est nommé par la Secrétaire d’État Chargée du Numérique Axelle Lemaire « Référent français » dans cette Alliance pour y représenter le Gouvernement français.

Expert reconnu sur ces sujets, à la demande du Gouvernement, il préside également le Groupe de Travail « Export » du Comité Stratégique de Filière Numérique. Au travers de ce GT Export, il lance l'initiative AFRIQUE NUMERIQUE qui a pour vocation à l'instar de l'Alliance Franco Tunisienne pour le Numérique de créer un « verticale d'affaires » dans le domaine du numérique entre les entrepreneurs français et leurs homologues africains.

En 2015, il lance l'AMBITION AFRIQUE NUMERIQUE, fondée sur le modèle éprouvé de co-localisation mis en œuvre avec les entreprises du numérique tunisiennes dans le cadre de l'Alliance Franco Tunisienne pour le Numérique (AFTN), vise à favoriser l'émergence de nouveaux partenariats entre les entreprises françaises et celles d'autres pays d'Afrique dans le domaine du numérique. Sous son impulsion, les filières Françaises, Tunisiennes et Ivoiriennes ont lancé plusieurs grands évènements régionaux en Afrique en 2015 et 2016 permettant de resserrer les liens entre ces eco-systèmes. En octobre 2016, 20 délégations africaines accompagnées par leur ministre du numérique ont participé à Paris aux journées « AMBITION AFRIQUE NUMERIQUE » sous le haut patronage d'Axelle Lemaire et d'André Valini qui l’organisent avec l'appui de la DGE. C'est à cette occasion qu'est fondée l'Alliance pour le Développement et le Digital (ADD) qui rassemble plus de 15 représentants des filières numériques africaines.

Il participe aussi à de nombreuse délégations. C'est ainsi qu'il participe en 2008 au 1er French Tech Tour US dans la Silicon Valley. Expérience reconduite en 2012 avec sa participation au premier French Tech Tour China à Pékin, Shanghai, Shenzen et Hong-Kong. En janvier 2014, il est l'invité personnel du gouvernement de Hong-Kong pour rencontrer l'ensemble des dirigeants des ministères de la ville. Alexandre Zapolsky a participé en avril 2013 au Forum d'affaires France-Vietnam à Hanoï et Hô-Chi-Minh-Ville en présence de Madame Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur. LINAGORA, grâce au dispositif VIE, s'est ensuite implanté au Canada en septembre 2013. Cette implantation est notamment le résultat de la rencontre à l'hiver 2013 entre le PDG de LINAGORA et Pauline Marois, Première ministre du Québec, à l'occasion de sa visite officielle à Paris. Alexandre Zapolsky a aussi organisé plusieurs « village France » en Allemagne au LinuxTag, ou au GITEX à Dubai, ou encore en Afrique lors des Journées de l'Entreprise Numérique et a organisé les journées Franco-Tunisiennes du Logiciel Libre à Tunis.

En 2016, il crée LINAGORA Tunisie qui compte à ce jour une vingtaine d'ingénieurs tunisiens et qui équipe l’État tunisien (Ministère de l'Intérieur, Centre National Informatique…). Il participe aussi à créer le french Tech Hub d'Abidjan. Son engagement remarqué pour l'Afrique numérique le conduira à piloter le groupe de travail numérique de la Fondation AfricaFrance en vue de la conférence des Chefs d’État africains de janvier 2017 à Bamako.

En 2015, il établit une filiale de LINAGORA au Vietnam qui compte à ce jour plus de 20 collaborateurs et qui est parmi les membres fondateurs de la French Tech Viet. Il accompagne à ce titre le Président de la République François Hollande dans sa délégation officielle pour sa visite au Vietnam en septembre 2016. Il est enfin co-président de la Commission international du Syntec Numérique et animateur du groupe de travail « Export » du Comité national stratégique de la filière numérique.

Un entrepreneur citoyen

Entrepreneur investi dans la vie de la Cité, il a soutenu, avec LINAGORA, Reporters Sans Frontières dans son combat pour la liberté d'expression et contre la censure en permettant à l'ONG de bénéficier du meilleur du numérique pour développer un « abri anti censure ». Intéressé par les enjeux de formation, il participe aux travaux de la Fondation Télécom et il est membre de l'Advisory Board de Télécom Ecole de Management dont il est l'un des diplômés (promotion 2000). Très engagé auprès de son ancienne école, Alexandre Zapolsky a accepté d'être le parrain de plusieurs promotions du réseau Télécom (Télécom Ecole de Management, Télécom Sud Paris, Télécom Nancy). Il est enfin à l'initiative des programmes de formation aux métiers du numérique Open Up ! au Vietnam ainsi qu'en Tunisie.

Auditeur de la 8ème promotion du Cycle des Hautes Études pour le Développement Économique (« CHEDE »), il est depuis novembre 2012 Président de l'Association des Anciens Auditeurs du CHEDE et a été reconduit dans cette fonction en mai 2016.

Chevalier de l'Ordre National du Mérite en 2017, son parcours, riche et diversifié, est marqué par un sens développé de l'intérêt général et une compétence unanimement reconnue dans le domaine du numérique et de l'e-administration.

DISTINCTIONS :

Chevalier de l'Ordre National du Mérite (2017)

Membre du Choiseul 100 - Les leaders économiques de demain (2015, 2016 et 2017)

Young Leader de la French American Foundation (2014)

Champion du pôle de compétitivité SYSTEMATIC (2013)

Membre des G20 Young Entrepreneurs (2013)

Membre des "100 Champions de l’Économie Numérique" de l'Usine Nouvelle (2012)

Labellisé BPI Excellence depuis 2010

Membre des "100 leaders de l’Économie Numérique" de 01 informatique (2010, 2012)

Membre des "50 Talents qui façonneront l'industrie de demain" de l'Usine Nouvelle (2008)

Membre du classement récompensant les 50 entreprises aux plus fortes croissances Deloitte FAST 50 (2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012)

Grand prix de l'Entrepreneur Ernst and Young (2006)

Prix National de l'Innovation Oséo Anvar (2005)

MANDATS :

PDG et actionnaire majoritaire de LINAGORA

Président de l'Association des Anciens Auditeurs du Cycle des Hautes Etudes pour le Développement Economique (CHEDE)

Auditeur de la 8ème promotion du CHEDE

Administrateur du Syntec Numérique

Fondateur et ancien Président de la Commission « International » du Syntec Numérique

Président du Groupe de travail « Export » du Comité National Stratégique de Filière «Numérique »

Référent français de l'Alliance Franco Tunisienne pour le Numérique, nommé par Axelle Lemaire, Secrétaire d’État au Numérique

Administrateur du Cercle des Dirigeants d'Entreprises Franco-Québécoise

Président des Etats généraux de l'Open Source

Co-Président du Groupe de travail « Financement de l'innovation et de la R&D » du Comité Régional Stratégique de Filière « Numérique » de la Région Ile-de-France

Capitaine de Corvette de la Réserve citoyenne de la Marine Nationale

 

 

Distinctions :

Mandats :

Veuillez patienter...

Inscription à la Newsletter

Vous souhaitez être notifié quand un article est publié ? Entrez votre adresse email et votre nom ci - dessous pour en être le premier informé.
Scroll Up