Ce qui est en mon pouvoir!

Le double tombolo est un des trésors de notre région. Outre sa rareté, il est l’emblème de notre circonscription et attire chaque année plusieurs milliers de touristes. Pourtant, son existence est compromise par un phénomène qui nous concerne tous : celui de la montée des eaux.

La route du sel est d’ores et déjà menacée. Différents pronostics sont avancés. Si le niveau de la mer devait augmenter de deux mètres comme l’envisagent les conclusions de la COP 21, alors Giens deviendrait une île et la construction d’une digue serait indispensable pour préserver l’aéroport de Hyères. Les ports seraient tous à reconstruire. S’il augmentait de quatre mètres, la construction même d’une digue se révèlerait impossible et on ne pourrait pas sauver nos infrastructures. D’autre pronostics sont encore plus alarmistes comme celui qui de la NASA qui indique une possible remontée des eaux de 9 mètres.

Que faire pour lutter contre la remontée des eaux ? L’urgence et la gravité de la situation font que sa résolution ne relève plus des fonctions des maires, mais plutôt de celles des députés qui peuvent avoir une influence à l’échelle diplomatique. Si j’accède à la députation, je m’engage à faire de notre double tombolo et de la préservation globale du littoral une priorité nationale.  Je compte agir là où les maires sont impuissants. Mon souhait le plus profond est que mes petits enfants puissent profiter des trésors du littoral comme je l’ai fait étant minot. La nature est notre force : protégeons-la. En Marche le Var !